Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

La fossilisation

 

C’est un phénomène extrêmement rare. Vous devez savoir que trouver un fossile reste toujours quelque chose d’exceptionnel : les organismes fossilisés que l’on peut découvrir actuellement ne représente plus que 1% des êtres vivants ayant vécu sur terre. Pourquoi ? si l’on compare la faune marine existante de nos jour aux nombreuses couches passées, on ne trouve pas autant d’espèces fossiles parce que il n’y a pas de fossilisation d’animaux à corps mou qui sont pourtant abondant (vers, méduses, mollusques sans carapace,…), l’environnement n’est pas propice à la fossilisation ou ceux-ci ont disparus par l’érosion, …, de nos jours certains animaux ne sont différents que par leur couleur (insectes, poissons, …), une fois décoloré ont dirait les même, donc après fossilisation ont croit que c’est une seule espèce et non deux.

 

trigonia.JPG

 

En général, après sa mort, l’organisme est dévoré par des prédateurs et des nécrophages, puis il est disloqué, transporté et disséminé par les courants. Les parties dures sont ensuite modifiées par des bactéries et par des mécanismes chimiques, alors les restes sont usées, détruit et dissous jusqu’à disparition totale de l’individu.

 

Pour qu’il y ait fossilisation, il faut que l’animal ou le végétal, une fois mort, soit enseveli rapidement (souvent lors de catastrophes : Tsunamis, avalanches, crues, glissements de terrains, …) par des sédiments (boue, sable, …) afin de ne pas être détruit. La fossilisation se fait dans un milieu à l’abri de l’oxygène et de bactéries. Les sédiments fins augmentent les chances de fossilisation des parties molles (peau, poils, plumes, …) et d’organismes  à corps mou (méduses, vers, …).

 

C’est dans des sédiments de milieux humides comme la mer, les lacs, les marais, les tourbières, les fleuves que ces organismes sont essentiellement fossilisés, la fossilisation en milieu terrestre est plus rare. Ces organismes vont, peu à peu, se transformer en matières minérales suite à des processus compliqués et rares, qui peuvent être très rapides ou s’étendre sur des millions d’années. Ainsi on retrouvera les restes fossilisés de coquilles, d’os, de tests, d’empreintes de feuilles, …

 

crinoide.JPG

 

Il existe trois sortes de fossilisations :

- La dissolution simple : du sédiment remplit la coquille (moulage interne) ou la recouvre (moulage externe) en épousant sa forme.

- la dissolution-substitution : les minéraux contenus dans l’eau vont remplir les vides du fossile en cristallisant.

- L’épigénisation : les minéraux vont remplacer molécules par molécules toutes les parties de l’animal ou du végétal. Cette fossilisation est souvent parfaite car tous les détails sont préservés, avec parfois des parties molles, certains fossiles peuvent avoir des traces de la matière organique originelle (nacre, empreinte de couleurs originelles, …).

        

moule-interne.JPG

 

D’après la nature des minéraux présents dissous dans l’eau lors de la fossilisation, les fossiles peuvent être en silice (quartz, opale, silex, …), en calcaire, en pyrite, en aragonite, en apatite, en calcite, en barite et même parfois en limonite, en hématite, en calcédoine, en phosphate de plomb ou de zinc, en sulfate, en talc, en vivianite, en azurite, en souffre, … les plantes sont souvent carbonatées.

 

calcite.JPG

 

         Les fossiles peuvent être colorés par des substances colorantes : les sels de fer donnent une couleur allant du jaune au rouge, les sels de chromes ou d’aluminium forment une couleur bleu à grise, les sels de cuivre et d’aluminium donne des couleurs plutôt vertes, et les sels de manganèses font une couleur noire.

 

De tous temps, les couches géologiques, dont certaines renferment des organismes fossilisés, ont été soumises à la tectonique (mouvement de la terre), au métamorphisme, à l’érosion naturelle ou simplement, de nos jours, par l’action mécanique humaine. Ainsi de nombreux fossiles ont été détruits au cours des temps géologiques, d’autres ont été déformés par le plissement et/ou la compaction des couches stratigraphiques.

 

La fossilisation en photo :

 

Voici une libellule vivante...

 

fossilisation1.JPG

Puis elle fini par mourir...

 

fossilisation2.JPG

 

Elle est rapidement recouverte par de la boue, puis sur des millions d'années, ses parties molles vont se fossilisées et devenir un fossile !

 fossilisation4.JPG

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by