Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Le dégagement

 

 

Dégager un fossile c’est le mettre en valeur.                 

 

Un peu de sécurité :

 

           Le dégagement est toujours risqué, les blessures arrivent très vite (éclat dans l’œil, coupures, brûlures à l’acide, …):

 

           - protégez vos yeux des éclats de roche (lunette de protection).

           - mettez des gants pour éviter les coupures, …

           - lorsque vous utilisez un outil électrique, prenez garde aux différents dangers qu’il peut provoquer : coupure, éclat, problème électrique, explosion, … lisez attentivement la notice d’emploi.

 

Quelques outils utiles :

 

           Le dégagement consiste à mettre en valeur le fossile. Il faut donc accélérer artificiellement le travail que la nature aurait fait par le frottement de l’eau, le vent qui aurait arraché de petites particules de roche, les frottements entre fossile par des courants dans l’eau, l’action du gel et du dégel, ... Pour cela nous allons avoir besoin de quelques outils, de patience, de ténacité et de minutie. Plus vous aurez envie d’aller vite, plus l’accident sera inévitable !

 

manuel.JPG

 

           - Un marteau pour réduire le bloc ou à utiliser avec un mini-burin.

           - Des mini-burins (tournevis d’horloger de précision, des clous en acier trempé…), un burin plat vous servira à enlever de bons éclats et le burin pointu vous servira à faire des « tranchés »,

           - Le cutter servira à gratter ou à faire sauter des éclats de roche en faisant pression.

           - Des pointes faites avec des aiguilles, surmontées d’un bouchon ou d’un manche en bois, pour travailler sous la loupe binoculaire ou pour enlever de petits grains de sable.

           - Des brosses : une brosse en cuivre (attention, ne pas brosser des fossiles fragiles avec cette brosse : coquille mince, …), une brosse synthétique dont les poils ont été coupés très courts pour nettoyer les fossiles fragiles dont la gangue est tendre. Pour des fossiles en pyrite, utilisez une brosse métallique, elle ne pourra pas rayer le fossile.

           - Une scie pour découper une roche tendre (craie, marne, …) et éviter certaines vibrations qui pourraient casser votre fossile.

           - Une pipette pour mettre des acides, ou simplement pour humidifier la roche.

           - Du papier corindon pour polir les fossiles (bélemnites) ou pour réaffûter les outils.

           - Une tenaille pour dégrossir une roche en plaquette avec une petite pression en biais de la roche (utilisez 1/3 de la largeur de la pince).

           - Un compresseur muni d’un percuteur pneumatique avec une pointe en carbure de tungstène (attention fragile aux chocs). Faites de petits éclats, et lorsque vous commencez à vous rapprocher du fossile, utilisez le plat de la pointe pour enlever le reste de gangue. Ne mouillez pas votre fossile.

 

 

           - Une sableuse est utile pour la finition en enlevant le peu de roche qu’il reste sur les fossiles, mais attention, la sableuse peut abîmer votre fossile en le polissant et en arrachant des petits bouts s’il est fragile. Utiliser du sable en fonction de la dureté de la gangue et du fossile (quartz, limaille de fer, dolomie…). Penser à avoir une aspiration d’air avec un filtre (aspirateur) car cela provoque beaucoup de poussière. Et pensez aussi à acheter des tamis pour retrier votre sable après utilisation. Vous ferez des économies en sable…

 

sableuse.JPG

 

           - La super glue (cette colle est très dangereuse ! Prenez des précautions...) pour réparer des fossiles cassés. Utilisez de préférence des colles que l’on peut dissoudre même une fois sèche, cela vous permettra de reprendre votre travail.

           - De l’acétone pour enlever du vernis, de la colle ou de la super glue sur un fossile.

           - De la colle à bois diluée dans de l’eau pour consolider le fossile. Plus le mélange est pur, plus le fossile sera brillant, faites tremper le fossile dans ce mélange ou en badigeonner la pièce, lorsque la pièce est bien saturée, l’égoutter et enlever les petites gouttes de colle, puis le laisser sécher sur une surface qui ne risque pas de coller au fossile (surtout pas de papier journal !). La colle devient transparente au séchage.

           - Du cirage incolore pour rendre le fossile brillant : chauffez le fossile, (sur un radiateur ou dans un four à thermostat minimum) et étalez le cirage à l’aide d’un pinceau ou d’un chiffon, laissez refroidir et frottez.

           - De la laque à cheveux sur les empreintes laissées par des plantes ou des insectes.

           - Et enfin de l’huile de coude qui sera nécessaire quel que soit la nature de votre fossile !

 

 

           Vous trouverez la plupart du matériel (burins, marteaux …) dans les magasins de bricolage, voire même dans les supermarchés (vinaigre blanc, cirage, …), mais pour le matériel plus spécialisé (produits durcisseurs, …) il est difficile d’en trouver dans le commerce, c’est souvent dans les bourses de ventes de fossiles et minéraux que vous pourrez trouver ce type de matériel.

 

Quelques petits trucs :

 

           Commencez par laver vos fossiles à l’eau claire pour enlever la boue. Attention à ne pas mettre sous l’eau les roches ou les fossiles solubles (marnes et argiles vont se décomposer dans l’eau …) et certains fossiles de type empreinte (l’empreinte est sous forme de « poudre » et disparaîtra après un nettoyage à l’eau, résultat : plus de fossile…), de plus en séchant elle risque de fendre.

           Commencez avec des fossiles abîmés (que vous aurez ramassés exprès) pour vous faire la main. Si votre fossile est sur gangue laissez-le (cela sera plus esthétique), par contre s’il est isolé, pensez à laisser un peu de roche sur le moins beau coté du fossile (cela vous permettra de connaître sa provenance, car chaque site a une roche spécifique).

           Il faut avoir une idée de ce à quoi va ressembler votre fossile une fois dégagé (sa position et son orientation dans la roche) pour mieux savoir où attaquer la roche et non le fossile. Travaillez toujours votre fossile selon le sens de sa forme et de son ornementation. Cela vous évitera certainement de la casse…

           Le plus souvent, il est nécessaire de mouiller le fossile pour faciliter son dégagement. Laissez-le tremper dans de l’eau quelques temps.

           Pour éviter d’avoir des éclats partout, faites votre dégagement dans une caisse en bois, en carton ou en polystyrène avec une ouverture pour glisser vos mains et votre fossile. Pour poser votre bloc, utilisez un sac rempli de copeaux de bois ou de sable : cela le stabilisera et évitera d’abîmer le fossile sur une surface dure. Enlevez souvent les gravats : si vous faites sauter un bout du fossile, vous le retrouverez plus facilement.

           Il faut repérer les fissures naturelles, elles vous aideront à dégrossir la roche. Vous pourrez les identifier en les mouillant, car lors du séchage les fissures gardent l’humidité.

           En pratique, pensez toujours que la roche se fend (en général) naturellement dans un sens particulier, cela s’appelle le clivage.

           Pour que la présentation du fossile soit la plus jolie possible, faites en sorte que la taille de la roche soit équivalente à 3 fois la taille du fossile.

            Essayez d’orienter le fossile de telle sorte qu’il soit oblique par rapport au support. Éviter de mettre votre fossile au centre de la gangue.

           Si c’est un bélemnite, laissez le phragmocône si possible dans la gangue et dégagez toute la pointe.

            Ne pas vider un coquillage, vous le rendrez très fragile et il risque de se casser, alors qu’avec le sédiment il est renforcé ! 

 

finitions.JPG

 

Exemple de dégagement sur une ammonite :

 

Sur cette gangue on ne voit qu’une petite partie de l’ammonite.

 degagement1

Après un dégagement sommaire, on voit apparaître l’ammonite.

 degagement2

Pour la mettre en valeur, nous enlevons la chambre d’habitation qui s’est mal conservée et une partie de la gangue.

 degagement3

Voici le dégagement terminé.

 degagement4

Pour la mettre en valeur, nous lui appliquons de la cire.

degagement5

Partager cette page

Repost 0
Published by