Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

L’évolution de la vie

 

La terre n’a pas toujours ressemblé à celle que nous connaissons aujourd’hui.

Là où il y a des terres, il y avait la mer (ce sont les transgressions et les régressions marines), là où il y a aujourd’hui un désert, se trouvait des plantes luxuriantes (Carbonifère).

Les continents se déplacent (c’est l’expansion des fonds océaniques à partir des dorsales médio-océaniques qui engendre les mouvements continentaux : sea floor spreading) il se crée de nouveaux océans, de nouvelles montagnes (orogenèse), de nouveaux continents...

Le climat aussi peut changer : au Permien il y a eu des glaciations, à l’Ere Secondaire, le climat était très chaud, au Tertiaire le climat est devenu chaud et sec (désertique), au Quaternaire, il y a eu à nouveau des glaciations entrecoupées d’interglaciations.

Tous ces changements continuent encore aujourd’hui. La face de la terre n’a pas fini de changer…

 

Le Précambrien dure de -4550 à -543 millions d’années.

 

Il commence avec la formation de la terre et s’achève au moment où la vie se diversifie.

Durant des millions d’années aucune vie n’exista sur terre, la chaleur y fut étouffante.

La planète étant en mouvement continuel, les volcans ne cessaient de charrier du magma.

Il y a 3,8 millions d’années, la terre se refroidit, la croûte terrestre se consolide pour former des plaques continentales. Une atmosphère (toxique) et un océan où des molécules vont s’unir pour engendrer la vie.

Pendant des millions d’années les plaques continentales vont dériver, et ne cesserons de se percuter pour créer de nouveaux continents, inlassablement, au cours de l’évolution de la planète.

Il y a 800 millions d’années, la vie explose dans les océans. Elle invente, assemble, colle, fusionne et sélectionne des formes extraordinaires ou surprenantes.

 

C’est « l’explosion » du Précambrien. Les principaux fossiles qui ont été retrouvé sont pour la plupart des algues, des éponges, des méduses et des vers, mais les terrains fossilifères sont très rares.

 

 

 

 

 stromatolithe

ere-primaire.JPG

 

L’Ere Primaire dure de 543 à 245 millions d’années

 

C’est l’ère des trilobites.

Elle est marquée par la brutale diversification de la vie marine avec les premiers animaux à coquilles (mollusques, limules, échinodermes, crustacés primitifs, les graptolites…), ils seront suivis des premiers poissons primitifs, les algues existent déjà.

La plupart des grands plans d’organisation ou embranchements du règne animal aquatique actuel apparaissent alors (coraux, éponges, coelentérés, vers, brachiopodes, méduses et polypes).

Puis l’apparition de la vie terrestre se fait sous la forme de lichens (mousses), suivie d’une augmentation d’oxygène dans l’atmosphère.

Les premiers arthropodes vont sortir de l’eau (araignées, scorpions, mille-pattes…) suivis de près par les premiers amphibiens (Ichtyostéga) et peu à peu la flore va continuer son évolution avec l’apparition des conifères, des fougères, prêles, lycopodes… qui laisseront aux batraciens et aux reptiles l’occasion de se développer et en particulier les reptiles mammaliens.

La fin de cette ère est marquée par l’une des plus grande extinction connue : 96 % des espèces vivantes disparaissent dont les graptolithes, les trilobites, les goniatites, les poissons cuirassés, les grands batraciens.

 

 

 

 

trilobites 

ere-primaire1.JPG 

 

L’Ere Secondaire dure de -245 à -65 millions d’années

 

 

C’est l’ère des ammonites et des dinosaures.

Au début de cette ère, les reptiles vont partir à la conquête des 3 grands espaces terrestres : air, terre, mer, en prenant des dimensions gigantesques, avant de disparaître à la fin de cette même ère lors d’une grande extinction généralisée des sauriens, ne laissant subsister que quelques familles actuelles.

C’est aussi au début de l’Ere Secondaire que vont apparaître les premiers mammifères. Les premières plantes à fleurs et les premières graminées apparaissent, et les conifères vont se développer.

Dans les mers, les coraux, les échinodermes et les mollusques abondent, apparaissent les ammonites et les bélemnites. Les poissons osseux prennent de l’importance.

 

 

 

 

 

ammonites et bivalve

ere-secondaire1.JPG

 

          L’Ere Secondaire se termine par une grande catastrophe naturelle (météorite, volcanisme…) qui va décimer 75 % des espèces telles que : de nombreuses plantes, les reptiles volants, les dinosaures, les rudistes, les ammonites, les bélemnites, les reptiles marins…

 

ammonite déroulée

ere-secondaire.JPG

 

 

L’Ere Tertiaire dure de -65 à -1,7 millions d’années

 

C’est l’ère des grands mammifères : les chevaux, les singes, les éléphants primitifs...ils vont investir tous les milieux (continentaux, marins, aériens) laissés libre suite à la disparition brutale des dinosaures. Les oiseaux vont eux aussi énormément se diversifier.

Avec l’essor des plantes à fleurs de nouveaux insectes font leur apparition (papillons, abeilles, fourmis, mouches…).

Prolifèrent aussi de grands protozoaires (unicellulaires) du groupe des foraminifères, qu’on appelle Nummulites.

C’est aussi l’apparition des premiers préhominidés.

 

 

dents de requins

ere-tertiaire.JPG

 

L’Ere Quaternaire dure de -1,7 millions d’années à nos jours

 

C’est l’ère de l’homme. Le seul être vivant à utiliser et transformer en grandes quantités les ressources naturelles de la terre, tout en détruisant son  propre environnement.

Une faune et une flore typique apparaissent liées aux climats glaciaires : mammouth, rhinocéros laineux, ours des cavernes, mégacéros... qui disparaîtront avec un grand réchauffement climatique (c’est la faune dite de « steppes à mammouths).

 

 

  

molaire de mammouth

ere-quaternaire2.JPG

 

La lignée de l’homme est apparue il y a -2,6 millions d’années. Elle évolue progressivement en améliorant sa fabrication d’outils, puis en découvrant le feu (Homo erectus, -300 000, avant de commencer il y a quelques milliers d’années à enterrer ses morts et à améliorer ses talent artistiques : peintures rupestres, gravures, bijoux... Les premiers Homo sapiens apparaissent il y a environ -200 000 ans. La fin de la dernière période glaciaire, quand le climat se réchauffe, permet à l’Homme de se sédentariser il y a -13 000 ans (construction des plus anciens villages), puis au Néolithique d’inventer et de développer l’agriculture et l’élevage  tout en améliorant ses techniques de façonnage d’outils (outils polis, meules…).

 

machoire inférieure de cheval

 ere-quaternaire1.JPG

 

La paléontologie commence avec l’apparition de la vie.

L’archéologie permet de reconstituer et d’étudier l’histoire de l’humanité au travers de l’ensemble des vestiges matériels fabriqués par l’Homme ayant subsisté et mis à jour lors de fouilles (outils, ossements, monnaie, …).

La préhistoire précède l’apparition des premiers documents écrits.

L’histoire commence avec l’apparition de l’écriture (4300 ans).

Partager cette page

Repost 0
Published by